un an plus tard

rétrospective – suite

Voilà. Cela fait un peu plus d’un an que nous accompagnons la belle friche des quais. A l’automne dernier, nous avions fait une première rétrospective pour prendre la mesure de ce qui s’était passé avant notre arrivée. Aujourd’hui, à nouveau, nous prenons un instant de recul en images, qui confirme combien la friche est grandie et changée. 

Continuer à lire … « un an plus tard »

Les graminées

omniprésentes méconnues

Si les chardons, profus et vigoureux, avaient presque défrayé la chronique l’année dernière, ce sont des vedettes plus discrètes qui ont ravi la place et occupé l’espace cette année: les graminées. Leur foisonnement en fait une masse indistincte que nous réduisons, à tort, à de l’herbe. Petit éclairage sur une famille botanique méconnue…

Continuer à lire … « Les graminées »

Ecballium elaterium

un fruit explosif

Le concombre d’âne ou cornichon pisseur appartient à la famille des cucurbitacées, comme nombre de plantes potagères: concombres, courgettes, melons, courges, pastèques… Mais il n’a rien de leur douceur et son fruit est toxique. Son ancien nom de « momordique » appelait d’ailleurs à la méfiance, puisqu’il dérive du latin « mordere » qui signifie « mordre ». Continuer à lire … « Ecballium elaterium »

Sambucus nigra

une profusion gourmande

Comme son nom ne l’indique pas, c’est pour sa généreuse floraison blanc-crème que le sureau noir est remarquable en ce moment. Il illumine au printemps le paysage des friches, des haies champêtres, des lisières forestières et parfois des jardins. Place des quais, ils sont encore de taille modeste mais portent déjà quelques fleurs : ouvrez vos yeux autant que vos narines et flairez la piste sucrée… Continuer à lire … « Sambucus nigra »