un an plus tard

rétrospective – suite

Voilà. Cela fait un peu plus d’un an que nous accompagnons la belle friche des quais. A l’automne dernier, nous avions fait une première rétrospective pour prendre la mesure de ce qui s’était passé avant notre arrivée. Aujourd’hui, à nouveau, nous prenons un instant de recul en images, qui confirme combien la friche est grandie et changée. 

Continuer à lire … « un an plus tard »

Les graminées

omniprésentes méconnues

Si les chardons, profus et vigoureux, avaient presque défrayé la chronique l’année dernière, ce sont des vedettes plus discrètes qui ont ravi la place et occupé l’espace cette année: les graminées. Leur foisonnement en fait une masse indistincte que nous réduisons, à tort, à de l’herbe. Petit éclairage sur une famille botanique méconnue…

Continuer à lire … « Les graminées »

Faire avec la nature

ou se libérer du principe de maîtrise

Mardi 13 février, nous avions rendez-vous Place des Quais avec un grand monsieur du Paysage. En effet, profitant de sa venue à Marseille pour une conférence à l’Alcazar, nous avons sollicité Gilles Clément pour une visite – discussion. Nous vous reparlerons bientôt de ce que nous avons retenu de cette entrevue et de la conférence. Pour l’instant, nous vous livrons le texte qu’il a rédigé pour ce blog. Continuer à lire … « Faire avec la nature »

De la friche à la forêt

Que peut-on attendre du développement de la friche des quais?

En l’absence d’intervention, sous nos climats, toute friche évolue vers un état boisé. Même si la durée de ce processus varie selon les contraintes du milieu, il faut environ dix ans pour que les premiers arbres émergent franchement des strates plus basses. Parce qu’il n’était pas possible d’attendre tout ce temps, D.Onatzky et A.Marco ont opté pour une stratégie mixte, réunissant artificiellement des éléments caractéristiques de différents stades d’enfrichement. Ainsi, outre ses qualités d’usage et d’agrément, ce projet propose une expérience écologique inédite. Continuer à lire … « De la friche à la forêt »

De l’intérêt de planter les arbres petits

Plants forestiers: le choix du long terme

Dans le jargon professionnel, un plant forestier désigne un arbre ou un arbuste brièvement élevé en pépinière et planté à un stade très juvénile (souvent inférieur à 2 ans). De très petite taille (inférieure à 50cm), le plant forestier est discret. Continuer à lire … « De l’intérêt de planter les arbres petits »

Petite rétrospective

Le réveil de la friche

Pour accompagner la friche des quais au plus juste, il nous faut tenter de comprendre les dynamiques en place, d’imaginer quel tour les choses sont susceptibles de prendre à quel moment, d’anticiper pour pouvoir aussi se laisser surprendre. Petit retour sur ce qui s’est passé avant le début de notre mission, grâce aux photos d’Audrey Marco (écologue). Continuer à lire … « Petite rétrospective »