Le chant des tuyaux

un arrosage provisoire pour les grands arbres

La friche paysagée de la Place des quais a été pensée par ses concepteurs comme un milieu autonome, ou du moins comme un jardin sans arrosage. Seule exception: les grands arbres devaient être arrosés à la main par le personnel de la Friche pendant les premiers étés. La saison 2017 a été particulièrement rude, la tâche d’arrosage est vite devenue un fardeau et les arbres ont beaucoup souffert malgré les efforts déployés. Comment aborder l’été 2018? Continuer à lire … « Le chant des tuyaux »

Grande soustraction de printemps

où le frichage s’affiche

Jusqu’à présent, nos actions de jardinage étaient restées mesurées, périphériques, voire métaphoriques. Remettre de l’ordre dans les végétaux desséchés, tailler les arbres et arbustes souffrants pour favoriser leur reprise, installer de minuscules plants de futurs grands arbres, signaler lesdits plants par des piquets colorés… Ce lundi, nous nous sommes lancés dans un frichage plus affirmé.  Continuer à lire … « Grande soustraction de printemps »

Faire avec la nature

ou se libérer du principe de maîtrise

Mardi 13 février, nous avions rendez-vous Place des Quais avec un grand monsieur du Paysage. En effet, profitant de sa venue à Marseille pour une conférence à l’Alcazar, nous avons sollicité Gilles Clément pour une visite – discussion. Nous vous reparlerons bientôt de ce que nous avons retenu de cette entrevue et de la conférence. Pour l’instant, nous vous livrons le texte qu’il a rédigé pour ce blog. Continuer à lire … « Faire avec la nature »

Les grands chardons

Charmes saisonniers de ces brillants invités

Au printemps dernier, la friche des quais était pleine de grands chardons en fleur. Surgis spontanément de la banque de graines de la terre apportée de Trets, ils ont fait surprise et évènement au sein de la Friche. Continuer à lire … « Les grands chardons »